Alain Ekambi, Un Génie de la technologie qui pense Afrique

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Des africains de talents, il y en a de toutes part, et ceux-ci se sont de plus en plus illustrés aux cours de ces dernières années dans le domaine des nouvelles technologies de communication. Au rang de ces innovateurs technologiques acharnés se trouve Alain Ekambi, un Génie de la technologie qui a pensé à une application de messagerie instantanée « made in Africa », apportant ainsi la réponse africaine dans cette industrie face aux géants occidentaux comme Facebook, WhatsApp, Instagram… 

Dikalo, c’est le nom de l’application, mais aussi de la startup sous laquelle le promoteur distribue cette application. Tout d’abord joueur de Basket amateur, puis étudiant en ingénierie et aujourd’hui chef d’entreprise, le parcours de ce génie de la technologie devrait en inspirer plus d’un.

De jeune étudiant à Chef d’Entreprise…

Alain Ekambi est un jeune entrepreneur africain d’origine camerounaise vivant actuellement en Allemagne. Cet entrepreneur naît à Douala en 1982, ville dans laquelle il sera scolarisé jusqu’en terminale, et obtiendra son baccalauréat en 2000 au collège Alfred Saker de Douala.

Assoiffé de connaissances et en quête de qualité, il s’envolera ensuite pour l’Allemagne, où il continuera ses études en Génie Civil.

En parallèle à ses études à l’Université Technique de Munich, ce dernier pratique un sport pour lequel il est passionné, le Basketball. En effet, il s’agit d’un sport que le camerounais mesurant le mètre 90 pratiquait déjà sur sa terre natale, remportant même le championnat du Cameroun à cette époque.

Une fois en Allemagne, Alain Ekambi excelle dans deux postes clés, à savoir Arrière et Ailier. C’est d’ailleurs ce qui va le faire passer de joueur amateur à joueur Professionnel.

Pourtant, c’est au cours d’une journée porte ouverte au sein de son université que lui viendra son amour pour les nouvelles technologies de l’information.

En effet, il tombe sur un stand informatique et est alors fasciné par les machines, les algorithmes, le code…

Après cette découverte, ça a été tout de suite le coup de foudre, puisqu’Alain va s’inscrire en développement de logiciels, une filière dans laquelle il finira par décrocher son Master en ingénierie de développement d’application.

En 2014, Alain Ekambi laisse tomber sa carrière de Basketteur pro au Bayern de Munich pour se lancer dans l’entreprenariat.

Au service de l’innovation et de la technologie

Avec son ami Togolais Elom Amouh, il fonde Ahomé Innovation Technologies, une entreprise de consulting informatique. Il s’agira là de sa première entreprise qui existe d’ailleurs encore à ce jour.

Inspiré par la réussite de cette première entreprise et soucieux d’offrir à l’Afrique une plateforme de communication africaine, fiable et sécurisée, il lance en 2016 la startup Dikalo.

 À travers cette start-up, Alain Ekambi annonce un an plus tard, en 2017, la sortie officielle de l’application de messagerie instantanée 100 % africaine nommée Dikalo.

Il veut ainsi, à travers cette application, montrer que les africains ont du talent et sont capables de créer des technologies dont la gestion se fera à la manière des africains.

À ce jour, l’application mobile Dikalo compte plus de 100 000 abonnés, dont plus de 87 000 utilisateurs actifs, avec plus de 85 millions de messages échangés par les utilisateurs sur la plateforme.

Si ces chiffres sont encourageants, le promoteur n’a pas l’intention de s’arrêter là, lui qui veut faire de Dikalo le Wetchat de l’Afrique.

Alain Ekambi pense aussi aux transactions financières, et a récemment intégré à Dikalo une fonctionnalité qui permet aux utilisateurs d’envoyer et de recevoir de l’argent partout sur le continent. Il s’agit de Dikalo Nkap

Autre réalisation, c’est Mbuntu, le réseau social africain conçu pour détrôner des réseaux occidentaux comme Facebook ou Instagram.

En effet, Mbuntu est un réseau social conçu à l’africaine qui va au-delà de la messagerie instantanée et qui comprend des fonctionnalités identiques à celles que l’on retrouve sur Facebook (Fil d’actualité, Stories, publications, groupes, pages…).

Génie d'afrique

Génie d'afrique

Information complète et en continu sur la technologie et science en Afrique.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Oser c'est avancé

Articles similaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x