Accueil >  News

Au Togo, les carnets de santé deviennent numériques pour faciliter la gestion des malades même dans les zones reculées !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Au Togo, comme dans beaucoup de pays en Afrique Subsaharienne, le problème des soins de santé reste encore un défi majeur. Pour contribuer à changer cette situation, l’application Dokita Eyes a été mis sur pied. Il s’agit d’un carnet de santé numérisé qui offre en plus de nombreuses fonctionnalités pour ce qui est de l’accès aux soins, mais aussi au suivi effectif et précis des patients par les professionnels de la santé dans le pays.

Une application qui numérise les carnets de santé pour offrir un meilleur suivi des patients

Entre les services de santé qui sont très éloignés des zones rurales reculées, les changements d’hôpitaux et toutes les autres péripéties qui peuvent survenir, il est monnaie-courant que les patients aient besoin de se procurer un nouveau carnet chaque fois qu’ils vont se faire consulter. De plus, les carnets de santé conventionnels sous forme de papier résistent difficilement au temps, à l’eau, aux termites et bien d’autres intempéries.

Partant de ce constat, le jeune Togolais Kofivi Agbetiafa a pensé à la création d’une application qui pourrait numériser les carnets de santé des patients, le tout dans la plus grande sécurité et confidentialité.

Ainsi, sur cette application, chaque patient qui s’inscrit a droit à un espace virtuel unique, sécurisé et confidentiel où sont enregistrées toutes ses données médicales. Les professionnels de la santé, après autorisation préalable du détenteur de l’espace, peuvent y avoir accès, et donc se renseigner sur tous les antécédents médicaux de ce patient.

Cette application évite alors aux patients et aux soignants de recenser en un seul point des informations qui pourraient être vitales pour la prise d’une quelconque décision sanitaire, peu importe que l’on consulte un médecin différent à chaque fois.

Autre avantage, l’application dispose aussi d’autres fonctionnalités qui permettent par exemple aux patients de commander des médicaments ou encore d’être informés sur la disponibilité de certains.

LIRE AUSSI : AFRIQUE, DES ROBOTS CONÇUS PAR DES AFRICAINS POUR PRENDRE SOIN DES MALADES DE LA COVID-19 DANS LES HÔPITAUX

Dokita Eyes, accessible à tous !

Près de 100 000 dossiers médicaux ont déjà été numérisés par la plateforme Dokita Eyes, ce qui montre bien tout l’intérêt que les patients et les professionnels de la santé portent à cet outil révolutionnaire. Cependant, la vraie innovation avec cette application, c’est qu’elle est accessible à tous que vous ayez un smartphone ou pas !

En effet, il suffit juste au patient de s’y inscrire, et de retenir les informations comme son nom d’utilisateur et son mot de passe. Une fois dans une structure sanitaire, il pourra fournir ces informations au personnel soignant qui pourra facilement accéder à ses informations médicales.

De plus, chaque espace virtuel dispose d’un QR code qui est généralement imprimé et remis aux patients après leur inscription. Ainsi, chaque fois qu’ils sont en face d’un professionnel de la santé, le patient n’a que lui présenter, et depuis son propre appareil, le professionnel pour scanner ce QR code et donc avoir facilement accès à l’espace virtuel contenant le carnet de santé du patient.

Une initiative soutenue

Cette innovation a été accueillie à bras ouvert par le gouvernement et les institutions médicales du pays. Un accord a même été signé entre l’Association Nationale des Infirmières et Infirmiers du Togo (ANIIT) et l’Association le Coursier d’Hôpital International (CH-I) à la tête de laquelle se trouve Kofivi Agbetiafa, le créateur de l’application Dokita Eyes.

Par cet accord, les deux parties se sont engagées à mener une série d’actions sur le terrain pour mettre cette application à la disposition des Togolais, surtout des populations situées dans les zones rurales les plus reculées.

Des actions qui ont d’ailleurs rapidement porté leurs fruits, puisque quelques mois seulement après les premières actions menées, l’on comptait déjà plus de 80 000 utilisateurs sur la plateforme.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À propos de nous

Plateforme de diffusion de contenu sur les personnages qui ont fait et qui font l’Afrique dans divers domaines.

Plus d'Articles

Newsletter

Abonnez-Vous!

Restez connectez à l’actualité de nos génies!

Restez Connecter

À plus d'informations

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x