Baraka Safari Elie met au point un fer à repasser rechargeable made in Congo à travers sa startup Banzela !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Fer à repasser rechargeable par le congolais Bakara Elie

Un fer à repasser autonome rechargeable made in RD Congo qui offre une solution efficace contre les coupures intempestives d’électricité dans les capitales africaines et contre les méthodes de repassage rudimentaires (fer à repasser à charbon) employée dans le pays, voilà quelle est l’innovation phare de la startup congolaise Banzela.

 Banzela est une startup crée par le jeune entrepreneur congolais Baraka Safari Elie. À en croire les propos de son promoteur, La startup ambitionne de devenir le premier fabricant et fournisseur d’appareils électroménagers et de systèmes intelligents en RDC, en Afrique et dans le monde…

Biron, un fer à repasser autonome qui soulage les populations congolaises.

Les conditions et les réalités socio-économiques de l’Afrique en font un continent où la précarité est vulgarisée, érigée presque, en mode de vie normalisé.

C’est la raison pour laquelle ce sont souvent les plus petites innovations technologiques qui sont les plus susceptibles de trouver preneurs auprès des populations du continent, plutôt habituées à consommer des produits étrangers que ceux mis au point par leurs compatriotes.

C’est par exemple le cas de Bakara Safari Elie, ce jeune congolais de 24 ans qui après ses études en bachelor computer science à Cavendish University Uganda, a choisi de mettre son savoir faire électronique au service du secteur de l’électro-ménager de son pays.

Pour ce faire, il conçoit des appareils et des systèmes intelligents capables de répondre aux problèmes les plus précaires de ses compatriotes. C’est encore le cas avec le fer à repasser de marque BIRON que ce dernier a mis au point.

En effet, Bakara de retour dans son Congo natal après ses années d’études en Ouganda s’aperçoit bien des difficultés que rencontrent nombre de populations avec les coupures d’électricité en Afrique, mais aussi des difficultés liées à l’utilisation très répandue du fer à charbon dans son pays.

C’est alors qu’il va penser à concevoir un fer à repasser qu’il est possible de recharger et dont l’autonomie peut aller jusqu’à 4 heures. Il offre ainsi une solution technologique très innovante aux problèmes qu’ont les ménages de son pays avec l’électricité et le repassage.

Biron, fiche technique

Biron est un fer à repasser autonome composé d’une batterie rechargeable Li-ion 9 600 mAh

  • Prix : 50 $
  • Couleur : au choix (Noir, rouge, blanche…)
  • Alimentation batterie : 10.2 v minimum et 12.6 v max
  • Alimentation sur secteur : 11.6 v min et 13 v max
  • Consommation : 2 A min et 24 A max
  • Économie d’énergie : 20.4 à 31.4 Watts
  • Température de la plaque : 150° à 170 °c
  • Temps de repassage moyen : 5 minutes

Startup BANZELA, les perspectives de Bakara Safari Elie

Amener ses compatriotes congolais et africains à changer leurs habitudes de consommation en les incitant à consommer plus local qu’étranger, voilà entre autres l’une des missions que se donne la startup Banzela à la tête de laquelle se trouve le jeune BAKARA.

Cette vision se retrouve d’ailleurs dans le nom de sa startup ‘’Banzela’’ qui est un terme tiré du lingala, et qui désigne « plusieurs façons de penser, de réfléchir, de s’ouvrir à de nouveaux horizons…  »

À cet effet, le fer à repasser Biron fait partie de la longue liste d’innovations que la startup compte mettre au point. Pour l’heure, en plus du fer à repasser, la startup de Bakara Safari a déjà mis au point deux autres produits sur le marché.

Il s’agit notamment d’une Rallonge électrique comportant une batterie interne et munie de quatre ports USB, pour jouer le rôle de Power Bank.

L’autre technologie mise au point par la startup est un Projecteur Lighout, un Projecteur à Leds auto-Rechargeable pour l’éclairage extérieur.

Cependant, afin de concrétiser toutes leurs ambitions, Bakara et ses collaborateurs ont besoin d’investissements, ce qui leur permettra notamment d’accroitre leur capacité de production et pourquoi pas de s’exporter à la conquête du marché africain voire mondial.

Pour ce faire, une campagne de campagne de financement à hauteur de 50 000 $ est lancée par la startup. Les fonds récoltés serviront à la construction d’une mini-usine de construction d’appareils électroménagers dans la ville congolaise de Goma.

Génie d'afrique

Génie d'afrique

Information complète et en continu sur la technologie et science en Afrique.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Oser c'est avancé

Articles similaires

KelvinDoe DIY project

LE Project DIY Saviez-vous qu’il existe un programme lancé par le jeune @kelvin doe qui vise à aider des jeunes africains qui ont des talents

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x