Accueil >  News

Éducation : Pilotage des systèmes éducatifs en Afrique, l’Etude PASEC comme levier de décision

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Éducation : Les conclusions du rapport d’étude PASEC, pour permettre une meilleure évaluation des systèmes éducatifs en Afrique Subsaharienne

Puisque l’école primaire est la base ou le fondement sur lesquel repose l’éducation des individus, Élaborer et évaluer un ensemble commun de connaissances et de compétences qui serviront de référence pour un meilleur pilotage des systèmes éducatifs dans des pays d’Afrique Subsaharienne, telle est l’importance du programme PASEC mis au point par la CONFEMEN.

Appuyée par l’AFD, cette étude qui porte sur les programmes d’enseignement de l’éducation de base dans une quinzaine de pays d’Afrique Subsaharienne a pour objectif principal d’analyser, de comparer ou encore d’identifier les connaissances et compétences attendues à différents niveaux importants de l’éducation de base dans les disciplines fondamentales que sont les mathématiques et les langues d’enseignement.

Le PASEC en gros

Le PASEC (Programme d’Analyse des Programmes Éducatifs de la CONFEMEN) a livré son dernier rapport sur la Qualité des systèmes éducatifs en Afrique, notamment en ce qui concerne les performances et l’environnement de l’enseignement et de l’apprentissage au primaire.

Une quinzaine de pays participants (Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, Congo, Côte d’Ivoire, Gabon, Guinée, Niger, Madagascar, République Démocratique du Congo, Sénégal, Tchad, Togo…), plus de 40 participants issus de ces pays, les membres et coordonnateurs de la CONFEMEN, mais aussi des partenaires financiers comme l’AFD et la DDC Suisse ont travaillé à mettre au point ce rapport.

Il s’agit de la deuxième évaluation, et elle permettra de mesurer le niveau de compétences des apprenants de l’école primaire dans les langues d’enseignement et les mathématiques au début et à la fin de leur scolarité dans l’éducation de base.

Pour ce qui de ce cette deuxième évaluation, le rapport précise que l’innovation concerne les données collectées sur le sur le contexte d’apprentissage auprès des élèves, des enseignants et des directeurs d’école.

Une autre innovation, concerne le fait d’avoir intégré une enquête portant sur les connaissances didactiques et disciplinaires pour les langues d’enseignement et les mathématiques.

Le document comprenant toutes les conclusions de ce rapport permettant un pilotage optimal des systèmes éducatifs en Afrique Subsaharienne est disponible ICI !

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À propos de nous

Plateforme de diffusion de contenu sur les personnages qui ont fait et qui font l’Afrique dans divers domaines.

Plus d'Articles

Newsletter

Abonnez-Vous!

Restez connectez à l’actualité de nos génies!

Restez Connecter

À plus d'informations

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x