Fréderick Ouattara: L’astrophicien qui décide de doter le burkina de son satellite.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Enfant, Frédérick ouattara a appris la géographie spatiale la nuit dans son village, alors que’il était dépourvu d’électricité. « A Cette période là,  tous les phénomènes de l »espace étaient lié à Dieu. Ouattara ne croyait pas trop à ces explications qui donnaient tout le crédit à Dieu. Il n’était pas satisfait du tout. Je voulais en savoir plus et comprendre comment est ce possible», explique le physicien. Il observait le ciel tous les soirs et Il en était fasciné.

Vie Familliale

Fréderick Ouattara naît le 6 décembre 1966 à Koudougou, ville située à environ 100 km de Ougadougou ,la  capitale politique  du Burkina Faso. Dans une famille burkinabé donc la mère était ménagère et le père infirmier. 

Parcours Académique

Il étudie la physique et les mathématiques à l’université de Ouagadougou.

À 29 ans, en fin de thèse de géophysique, il va participer à Abidjan, « comme par hazard », à une conférence sur  l’espace. C’est le déclic. Il va donc se lancer à entreprendre une deuxième thèse sur l’impact du champ magnétique solaire sur la couche ionosphérique. Il va se hurter à la dure réalité du continent qui est celle du financement des travaux de recherche ou de projets d’envergures. 

Parcours Professionnel

Après l’obtention de son doctorat. Frédérick va se lancer dans des recherches Approfondiess en créant par des moyens basique un centre de recherche à l’université de de Koudougou. 

Depuis 2014 , Il enseigne en physique – géophysique à l’École normale supérieure de l’Université de Koudougou. Nous sommes dans les années 2000.  

Le physicien va premièrement installer deux stations GPS sur le toit de l’université  et crée, brique après brique, un laboratoire de recherche en énergétique et météorologie de l’espace. 

Il va former en quelques années des astrophysiciens et des dizaines de doctorants made in Burkina et inciter la jeunesse burkinabé à s’intéresser à la physique. 

 

« Les étudiants Africains , malheureusement  se détournent de plus en plus des sciences, ils la trouve inaccessible et difficile … Le deuxième facteur qui explique le désintérêt de la jeunesse est le manque des infrastructures et   de financements pour la recherche et le matériel coûte également cher. »

Fréderick Ouattara

Engagement pour le dévéloppement de l'Afrique

En 2020, Fréderick ouattara lance un projet de doter le burkina faso d’un satellite. Un projet que le professeur porte dans son coeur depuis plusieurs années.

Son idée est partie depuis l’obtention de son prix à washington qui le couronnait comme l’astrophysicien de l’année 2018.  

De son retour au burkina faso, son pays lui permet de participer à un événement à viennes organisé par l’ANUNOSAFréderick ouattara découvre que beaucoup de pays sont engagés à la conquête de l’espace même les pays à faible économie était engagé. Là, il se dit pourquoi pas le burkina?

Fréderick ouattara reçoit le finance du gouvernement pour lancer son projet. 

 Ce satellite Burkinabé va permettre de résoudre plusieurs problématiques:

– La crise Alimentaire: Permettre aux agriculteurs de cultiver de façon adapter suivant les saisons. 

– L’exploitation Miniere :  bien jubiler l’exploitation minière

– Le contrôle des eaux souterrains: 

Le satellite d’observation scientifique du burkina sera à mesure de parcourir et mesurer le couvert végétal, la pluviométrie et les ressources souterraines en eau. Son objectif sera d’évaluer l’avancée de la désertification au burkina dèjà ravager par une crise alimentaire. On pourra avec le système mis en place prévoir les périodes sèches, connaître  la pluviométrie mais aussi prévénir certaines maladies tropicales. Les données seront ensuite envoyées et sauvegardées dans des bases de données pour être utiliser dans divers domaines comme la télémédecine appliquée aux algortihmes d’intelligence artificielle. 

Frédéric Ouattara a installé une antenne pour récolter des données GPS sur le toit de l’université de Koudgou.
Fréderick ouattara

– Il seront à mesure d’observer les satellites qui passent sur le ciel du burkina Faso.

La structure du satellite

La structure complète du dispositif:

– Une  station au sol commence par des antennes émettant des ondes radioélectrique permettant d’échanger avec le satellite,

– Un  système de tracking du satellite,

– Un coordinateur liant les ondes radios

– Des logiciels de décryptage des données pour avoir les images 

et une base de données. 

Il faut ensuite conçevoir le satellite et le mettre en espace qui tournera ensuite en orbite pendant 5 ans.

 Le satellite est appelé BURKINASAT1.

 

Récompense

Frédérick recevra le prix du meilleur physicien spatial d’Afrique en 2018 par l’Union américaine de géophysique.

 

 

 

 

 

Génie d'afrique

Génie d'afrique

Information complète et en continu sur la technologie et science en Afrique.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
3 Commentaires
Le plus ancien
Le plus récent Le plus populaire
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Tidiane
Tidiane
1 année il y a

Alors, le satellite sera-t-il de basse altitude ou sera-til un satellite stationnaire à 36 000Km ?

Abdelsamat Ahmat Yaya
1 année il y a

Que le projet de Pr Ouattara ouboutira

Yvan NOAYE
Éditeur
1 année il y a

Nous l’espérons de tout cœur Abdelsamat. Merci d’avoir pris le temps de découvrir l’article

Oser c'est avancé

Articles similaires

3
0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x