Joseph Olivier Biley, le génie ivoirien qui résoud des problèmes d’ordre sanitaires et agricoles grâce à la robotique

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Joseph Olivier Biley, la robotique pour résoudre les problèmes de santé et d'agriculture en Côte d'Ivoire

Avoir recours à la robotique et plus précisément à des drones et des robots terrestres pour venir en aide aux agriculteurs locaux ou encore venir à bout de la pandémie de la Covid-19, voila autant d’idées novatrices qui ne cessent de fleurir dans la tête de Joseph Olivier Biley, ce jeune ivoirien fondateur des startups Wefly Agri et Jool Africa.

Selon ce génie, « Nous avons tendance à penser que l’herbe est toujours plus verte ailleurs. C’est faux, elle est plus verte là où nous la cultivons. Nous pouvons très bien planter notre graine chez-nous, en Afrique, il suffit juste d’en prendre soin ».

Fils prodige amoureux de la robotique et de l’Afrique…

A ce jour en Côte d’Ivoire, Joseph Olivier Biley est le principal auteur de plusieurs innovations technologiques plus qu’intéressantes, notamment des drones qui assistent les agriculteurs dans leurs activités afin que ceux-ci soient en mesure d’optimiser la gestion de leurs plantations pour en tirer les meilleurs rendements possibles.

Tout récemment encore, Joseph, à travers sa startup Jool Africa, s’est de nouveau illustré en mettant au point Tork, un robot intelligent conçu pour lutter contre la pandémie de la covid-19, puisqu’il est capable de désinfecter les espaces publiques, mais aussi de passer constamment des messages de sensibilisation face à la pandémie.

A travers ces innovations, il est aisément compréhensible que le bien-être social et sanitaire en Afrique soit une question sur laquelle le jeune entrepreneur ne cesse de travailler pour essayer de trouver des solutions technologiques novatrices.

Pour cause, Joseph fait partie de ces africains qui ont eu la chance de parcourir le monde à la recherche de connaissances qui les aiderons un jour à contribuer à leur façon au développement du continent mère.

En effet, du fait de ses études, Joseph Biley a longtemps été expatrié, notamment en Europe, dans des pays comme la France ou l’Angleterre, et même en Amérique, notamment à Chicago.

Son périple lui vaudra ainsi de décrocher une double licence en Marketing et en finances, et par la suite, un master en innovation.

C’est fort de toute ses expériences accumulées loin de ses frontières natales que le jeune Olivier Biley va retourner en côte d’ivoire afin de mettre en place sa première startup, à savoir Wefly Agri qui voit le jour en 2017.

Son ambition étant alors de contribuer à la mise en place d’une agriculture moderne et durable dan son pays, et pourquoi pas, dans l’Afrique entière.

C’est plus récemment, au vu du contexte de la crise sanitaire qui fait de nombreuses victimes à travers le monde que ce dernier, accompagné d’une équipe de jeunes talents, va créer Jool Africa, startup à travers laquelle le robot intelligent Tork va voir le jour.

De précieuses innovations technologiques

« J’ai décidé de rentrer chez moi pour être un acteur de changement dans mon pays et mon continent. J’ai toujours aspiré à jouer le rôle de locomotive plutôt que celui du wagon ».

Ces propos de Joseph n’étaient décidément pas des paroles en l’air, puisque ce dernier compte déjà à son actif de nombreuses innovations technologiques socialement utiles.

La Startup Wefly Agri 

Joseph se souvient que tout petit, il voyait tout le mal que son papa agriculteur avait pour gérer ses plantations, ce qui ne permettait pas à ce dernier de tirer réellement profit de son activité.

C’est cette principale motivation qui pousse Joseph Olivier Biley à construire des drones qui permettrait d’optimiser et de digitaliser la gestion des plantations agricoles.

Ces drones sont mis en service à travers la startup Wefly Agri et sont non seulement disponibles pour son père, mais aussi pour tous les ivoiriens qui souhaitent moderniser leur activité agricole.

Ces drones permettent aux utilisateurs de profiter de leurs fonctionnalités pratiques qui sont entre autres,

  • La cartographie aérienne par drone : permettre à l’utilisateur d’interagir avec sa parcelle de terre (ces drones permettent notamment de zoomer jusqu’à 5 mètres du sol), de mesurer quelle en est la superficie, Topographier la parcelle, ce qui permet d’avoir des données en temps réel sur les besoins d’un sol, et le drone permet également de maîtriser en temps réel les informations météo sur une parcelle.
  • A travers un casque de réalité virtuelle, les drones de Joseph Biley donnent la possibilité aux utilisateurs d’effectuer une visite virtuelle de leurs plantations pour ceux qui sont à distance, et d’y interagir comme s’ils y étaient.
  • A l’aide d’un logiciel propriétaire, les données recueillies par les drones sont traitées par des experts agronomes de Wefly Agri qui procèdent ensuite à donner des recommandations aux producteurs pour optimiser leur production.

La Startup Jool Africa 

Dans un contexte sanitaire plus que critique de nos jours, Jool Africa est la startup de Joseph Olivier Biley qui naît de la nécessité de lutter efficacement contre la pandémie de la Covid-19.

Pour ce faire, il s’entoure de plusieurs jeunes talentueux dont la moyenne d’âge est de 21 ans, et réussit, en moins d’un mois, à mettre au point Tork, robot intelligent auquel est intégrée une technologie lui permettant de désinfecter des espaces publiques, mais pas seulement !

Tork peut également sensibiliser les populations en faisant constamment passer des messages sur les mesures barrières et la nécessité de les respecter.

Une prouesse technologique, d’autant plus que le chef d’ouvre a récemment permis à la startup Jool Africa d’être nominée parmi les 10 finalistes du Challenge App Afrique 2020, une compétition qui prime les meilleures innovations technologiques qui participent à éradiquer les pandémies.

En effet du point de vue des caractéristiques, le robot intelligent Tork, c’est un 4×4 avec 4 roues motrices, ce qui lui permet de franchir n’importe quel obstacle.

Les batteries à travers lesquels il est alimenté lui confèrent une autonomie d’au moins une heure, pendant qu’un réservoir de 11 litres (qui peut être agrandi) contient les produits désinfectants qui permettent à Tork d’éradiquer toute trace de virus.

Sans oublier que ce robot intelligent est constitué à 90 % de matériaux recyclés (déchets recyclés) !

Si pour le moment Tork est adapté pour répondre aux problèmes posés par le contexte sanitaire actuel, ses concepteurs ne veulent lui imposer aucune limite, et espèrent à l’avenir que ce robot intelligent sera en mesure de répondre à d’autres problèmes que ce soit sociaux ou sanitaires.

Sur ce point, Joseph Olivier Biley et Doumouya Lanciné, Directeur technique et co-fondateur de Jool Africa précisent : « Aujourd’hui, Tork intervient dans le domaine de la santé, demain il peut être utilisé dans l’agriculture, la sécurité, etc. La seule limite que TORK aura, c’est celle qu’on lui imposera. Mais nous ne lui avons pas prévu de limite ».

Génie d'afrique

Génie d'afrique

Information complète et en continu sur la technologie et science en Afrique.

Une réponse

  1. l’Afrique est plein de génies et c’est toujours plaisant de voir l’un d’eux pouvoir réaliser les objectifs qu’il s’est fixé. Bravo Biley.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oser c'est avancé

Articles similaires