L’Afrique a désormais son propre Smartphone Grâce à la Guinéenne Fatima Diawara.

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Téléphonie, Fatima Diawara dote l'Afrique de son premier smartphone made in Africa

Kunfabo, qui veut dire Être connecté en langue malinké, c’est le nom du smartphone que la jeune guinéenne Fatima Diawara a mis au point, ceci dans le but de doter l’Afrique et les africains d’un Smartphone pensé et conçu par des africains pour les africains.

Afin de marquer la différence entre ce bijou technologique et les autres géants de la téléphonie présents sur le marché africain comme Tecno, Samsung ou encore Itel, Fatima Diawara a pris le soin d’y préinstaller des applications typiquement africaines, à l’instar de l’application de messagerie africaine Dikalo, considéré comme le WhatsApp africain.

Comment est-elle parvenue à mettre au point un smartphone adapté aux réalités et au contexte africain ? Quel retour d’appréciation les populations africaines ont-elles accordées à cette belle innovation ?

Un smartphone pour l’Afrique

L’innovation de Fatima Diawara à travers Kunfabo part d’une ambition très claire, doter l’Afrique d’un smartphone conçu par des africains, mais pas seulement.

La Jeune guinéenne de Conakry veut aussi que les africains se reconnaissent en ce smartphone, c’est pourquoi elle prend le soin de travailler avec de jeunes talents africains comme elle.

De ses différentes collaborations, elle noue des partenariats, et ces partenariats lui donnent la possibilité de doter Kunfabo d’applications purement africaines et adaptées au contexte du continent.

C’est le cas par exemple de l’application de géolocalisation des centres de santé, des hôpitaux, pharmacies de proximité, « Findme », de l’application de messagerie instantanée Africaine et de paiement mobile « Dikalo », ou encore de l’application culinaire « Afrocook » sans oublier que le smartphone Kunfabo est également doté d’une application de géolocalisation créée en Guinée.

C’est parce qu’elle croit en l’Afrique, qu’elle est passionnée de technologie et qu’elle est certaine de la qualité de son produit que Fatima n’a aucune hésitation en 2016, au moment d’investir ses 100 000 euros de fonds propres pour mettre sur pied sa marque Kunfabo.

Un produit Technologique haut de gamme

Ne vous y trompez pas, Kunfabo n’a rien à envier aux géants étrangers de la téléphonie comme Tecno, Huawei, Samsung ou encore Itel qui n’occupent pas moins de 65 % des parts de marché sur le continent africain.

En effet, le smartphone Kunfabo a toutes les qualités pour tenir tête à tous les produits de ces compagnies, qu’il s’agisse du design de l’ergonomie, ou même des caractéristiques internes, ce smartphone répond à toutes les attentes.

Kunfabo, fiche technique et caractéristiques

  • Nom : Kunfabo
  • Modèle : F99
  • Chipset : MTK6739
  • Système d’exploitation : Androïde 8.1
  • Taille écran : 5.72 pouces
  • Format écran : 18/9
  • Caméra : Avant : 5.0MP FF ; Arrière : 8.0 MP + 0.3 MP
  • Stockage : 16 Go ROM + 2 Go de RAM
  • Carte SD : 64 Go max
  • Batterie : 3000 mAh
  • Type Réseau : 3G-4G
  • GPS, Wifi, Bluetooth, Wap, Gprs
  • GSM850 / 900/1800 / 1900 MHz
  • Processeur : 1.4 GHz Quad Core
  • Capteur de gravité
  • Capteur de lumière
  • Capteur de proximité

Kunfabo, le modèle économique

  • Système de prix : Low Coast
  • Prix : 99 €
  • Type d’Investissement : Fonds Propres, participatif, Business Angels…
  • Production 2020 : 3 000 unités
  • Chiffre d’Affaires Approximatif : 300 000 euros
  • Collecte de fonds en Vue : 800 000 euros
  • Échéance de la collecte de fonds : Indéfinie…

A la conquête de l’Afrique et du monde…

Il est clair qu’à l’heure actuelle, le smartphone Kunfabo de Fatima Diawara a reçu un écho favorable auprès des populations, preuve que de telles innovations sont nécessaires et sont à encourager en Afrique.

La jeune guinéenne de Conakry en est convaincue, d’autant plus qu’elle vient de signer un partenariat avec MTN Guinée en vue de la commercialisation de son produit.

De plus, elle s’est attirée les faveurs de la société générale, et la banque d’investissement vient de lui octroyer 200 000 euros pour qu’elle puisse développer son activité.

En contrepartie, une application Société Générale sera préinstallée dans le mobile, afin que les gens n’aient plus à se déplacer pour leurs transactions financières, une autre façon de lutter contre la pandémie actuelle du Covid-19, selon la CEO de Kunfabo.

Par ailleurs, en un an l’innovation de Fatima lui a permis de remporter de nombreux prix, notamment le prix Africa 35.35 qui récompense les 35 jeunes innovateurs les plus inspirants de l’année, ou encore le prix de la startup la plus originale de l’année ou encore celui du meilleur entrepreneur de l’année remporté du côté de Gironna en Espagne.

Pour ce qui est de ses perspectives futures, la CEO de Kunfabo voit les choses en grand, et parle même de construire une Usine d’assemblage dans son pays, déjà pour répondre plus efficacement à la demande qui ne cesse de croître, mais aussi pour que ses téléphones ne soient plus assemblés en Chine.

Pour un tel projet, la startup aura besoin non seulement de 5 millions d’euros d’investissements, mais aura également besoin du soutien des politiques et du gouvernement de son pays.

Quoiqu’il en soit, Fatima Diawara a toute foi en l’avenir et en l’Afrique, et aspire à des lendemains meilleurs pour l’industrie technologique dans son continent.

Génie d'afrique

Génie d'afrique

Information complète et en continu sur la technologie et science en Afrique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Oser c'est avancé

Articles similaires

LE RIVAL D’ALBERT EINSTEIN

Gabriel Audu Oyibo excelle dans le domaine de l’aéronautique, la Physique et les Mathématiques. Après plusieurs années de recherche, le scientifique nigérian constate que la