Accueil >  News

Nkenen Brendaline remporte le Prix féminin des « futurs champions africains »

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

En grandissant, mes frères et sœurs m'ont toujours considéré comme faible en ce qui concerne le travail agricole, je n'était pas aussi rapide qu'eux, mais je planifiait toujours mon travail afin de le terminer le plus rapidement possible et passer à d'autres tâches. Maman a toujours dit que j'étais un planificateur né. À l'école, j'ai toujours été parmi les 2 premiers de ma classe et tout le monde me disait que je serait médecin, mais je les répondant que ma place est dans une ferme agricole.

Je me souviens qu'un de mes professeurs me disait gacher mon talent pour être dans le secteur agricole. Mais au fond de moi je savais que sans ma nourriture, le médecin et l'avocat ne peuvent pas aller travailler l'estomac vide. J'ai continué, voyant qu'aucune culture ne pousse sans eau et que les agriculteurs souffrent pour obtenir de l'eau portable, j'ai décidé d'être ingénieur en eau et je me suis spécialisée en eau pour l'agriculture. J'ai essayé d'apprendre différentes technologies disponibles (numérisation, télédétection, etc.) stimuler l'utilisation efficace de l'eau dans l'agriculture afin d'améliorer les rendements des agriculteurs ruraux. Trouvez également des moyens d'améliorer nos ressources en eau pour tous les utilisateurs d'eau.

NKENEN BRENDALINE SHIEKE

Le Prix féminin des « futurs champions africains » 2021

Le 20 novembre 2021, l’ingénieure camerounaise Nkenen Brendaline a remporté le Prix féminin des « futurs champions africains » pour l’Afrique centrale à Durban, en Afrique du Sud, a révélé le Quotidien à capitaux publics Cameroon Tribune. Cette distinction mise en place par l’Union africaine pour encourager et accompagner les jeunes entrepreneurs du continent lui a été remise à l’occasion de la foire commerciale de Durban, organisée en partenariat avec Afreximbank du 15 au 21 novembre 2021.

Le jury a été séduit par l’innovation de cette diplômée de l’université panafricaine des sciences de l’eau et de l’énergie d’Alger, qui consiste en la production des aliments bio, à l’effet de préserver la santé des consommateurs. Plébiscitée parmi 150 candidats au total, dont cinq Camerounais, Nkenen Brendaline, à la faveur de son sacre, décroche la participation à une foire à Dubaï en décembre 2021.

Si son projet tape une nouvelle fois dans l’œil du jury, la start-uppeuse camerounaise pourra alors bénéficier de financements pour le développement de son projet de production d’aliments bio. En dehors de ce projet, apprend-on, la jeune ingénieure camerounaise est également membre d’un groupe auteur d’un projet de lutte contre les inondations dans les villes africaines, grâce à une application permettant de mesurer le niveau des eaux.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

À propos de nous

Plateforme de diffusion de contenu sur les personnages qui ont fait et qui font l’Afrique dans divers domaines.

Plus d'Articles

Newsletter

Abonnez-Vous!

Restez connectez à l’actualité de nos génies!

Restez Connecter

À plus d'informations

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x