Sierra Leone : Il a fabriqué une voiture à partir de matériaux recyclés et qui roule à l’énergie solaire !

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Sierra leone, Emmanuel Alie crée une voiture solaire

« Imagination Car » : « La voiture Imaginaire » ! C’est ce nom que le jeune étudiant Emmanuel Alie Mansaray, originaire de Sierra Leone a choisi d’attribuer à sa formidable innovation, une voiture fabriquée à partir de matériaux recyclés et qui au lieu de polluer l’atmosphère déjà très fragile en utilisant du carburant, est plutôt capable de rouler à plus de 15 km/h en se servant de l’énergie solaire.

 

 

Croyez-le ou pas, mais ce génie africain est parti de rien, sinon de ses connaissances en ingénierie mécanique pour mettre au point cette innovation…

 

 

Une voiture solaire, l’œuvre d’un génie africain passionné d’inventions :

 

 

Il se nomme Emmanuel Alie Mansaray, il est un jeune étudiant âgé d’une vingtaine d’années, originaire de Sierra Leone, bricoleur, ce génie compte à ce jour plusieurs innovations à son actif, notamment une voiture née de son imagination, et qui roule grâce à une alimentation en énergie solaire.

 

 

Ce nom « Imagination Car » matérialise assez fidèlement ce qui caractérise son concepteur et ce que ce dernier veut insuffler à ses compatriotes, à savoir qu’avec un tout petit peu d’imagination associée à beaucoup de volonté et de curiosité, il est possible de réaliser des merveilles.

 

 

À 24 ans, le jeune homme est déjà animé par de grands idéaux, lui qui est Passionné d’environnement, le jeune étudiant de géologie à l’université de Fourah Bay dit à ce propos vouloir mettre au point des innovations socialement utiles, mais aussi écologiquement responsables.

 

 

Selon Emmanuel, son engagement dans l’innovation est le fruit de sa passion pour l’environnement, de son désir de mettre au point des technologies créatives qui peuvent résoudre des besoins dans la communauté.

 

 

 

Inventeur dans l’âme, Écologiste engagé…

Pour parvenir à une telle prouesse, à un tel résultat, au départ, le jeune Emmanuel n’a rien, si ce n’est juste d’une idée qui lui traverse l’esprit un beau matin, celle de se fabriquer son propre véhicule automobile.

C’est alors qu’animé par l’ardent désir de réussir, le jeune étudiant en géologie et passionné d’ingénierie, parcoure les ferrailles, les bacs à ordure, collecte ici et là des objets électroniques défectueux pour en récupérer les circuits, une chose qu’il faisait déjà depuis tout petit, quand il avait besoin de matière première pour bricoler des bidules pour s’amuser.

Après avoir schématisé son œuvre et rassemblé toutes les composantes nécessaires, il se lance dans la conception.

Ainsi, il parvient à équiper son véhicule d’un moteur à trois vitesses, incluant les marches avant et arrière ; mais aussi d’un système de freinage efficace.

En guise de carrosserie, ce sont des bambous tissés aux couleurs de son pays (bleu, banc, vert) qui recouvrent l’invention, invention également dotée de feux de circulation gauche et droit, de rétroviseurs, de Quatre phares, mais aussi d’un klaxon.

Emmanuel a ensuite eu la bonne idée de placer un panneau solaire au-dessus du véhicule, en guise de toit ou d’Auvent, et c’est ce même panneau solaire qui permet d’alimenter le moteur via une batterie intégrée.

15 km/h, c’est la vitesse que peut atteindre « Imagination Car », le petit bolide du jeune Emmanuel Mansaray.

Emmanuel A. Mansaray, le jeune étudiant en géologie est bien au fait des dégâts que causent les énergies fossiles dans l’environnement, c’est la raison pour laquelle il a choisi d’alimenter le véhicule qu’il a créé au solaire.

En effet, son pays la Sierra Leone, est classé17e pays le plus vulnérable au monde en matière de pollution atmosphérique, et même si le transport n’est pas la seule cause de cet état de faits, avec « Imagination Car » ce jeune ingénieur veut montrer l’exemple qui devrait être suivi par tous afin d’atteindre l’objectif 7 des objectifs de développement durable fixé par les Nations Unies, à savoir une énergie verte, abordable et accessible à tous.

C’est d’ailleurs ce choix éco-responsable qui rend cette innovation toute aussi intéressante, puisque les grands concepteurs automobiles pourraient à l’avenir s’en inspirer dans la conception des voitures électriques, et pas seulement !

Le meilleur reste à venir

Pour cet innovateur dans l’âme, l’avenir s’annoncerait certainement plus radieux s’il disposait des fonds, des partenariats, des opportunités, des investisseurs ou encore des bourses qui lui permettraient d’aller plus loin, lui qui parle aujourd’hui de mettre au point un générateur qui n’aurait pas besoin d’essence pour fonctionner.

En attendant, il se dit prêt à travailler avec les grandes marques étrangères de construction automobile, afin de partager son savoir-faire, mais aussi améliorer ses connaissances.

Il attend surtout beaucoup du gouvernement de son pays qui jusqu’ici ne s’est pas encore manifesté.

Comme il le dit si bien, « Nos innovations dans le domaine scientifique ici en Afrique sont en grand nombre, sont uniques et appréciées, Nous avons de très jeunes grands esprits, je crois que cela va changer le récit de l’Afrique ».

Génie d'afrique

Génie d'afrique

Information complète et en continu sur la technologie et science en Afrique.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Oser c'est avancé

Articles similaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x