Voici 7 bourses et formations professionnalisantes gratuites destinées aux femmes et aux jeunes africains

Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin
Bourses et formations gratuites Afrique

7 bourses et formations gratuites dans les domaines digitaux, scientifiques et technologiques destinées aux femmes à suivre en Afrique en 2021

Trouver une bourse ou suivre une formation de qualité est un impératif à l’entreprenariat, parce que oui, la première chose qu’offre un entrepreneur ce sont d’abord ses connaissances et son savoir-faire.

En Afrique, il n’est pas évident de trouver des formations de qualité et abordables, surtout pour les femmes. Voici donc 7 bourses et formations professionnalisantes gratuites à suivre en 2021.

Google Ateliers numériques, la formation certifiante qui ne coûte pas un rond 

Il s’agit très certainement de l’une des meilleures formations professionnalisantes gratuites que vous trouverez en ligne.

En effet, via Google Ateliers numériques, la plateforme Google propose une série de formations certifiantes gratuites sur le Digital.

Ainsi, à l’issue de cette formation que vous suivrez tranquillement depuis votre ordinateur ou votre Smartphone, Google aura fait de vous un as du marketing digital et du Community management, sans oublier qu’une certification Google vous est attribuée afin de faire valoir ce que de droit.

Pour suivre la formation certifiante de Google sur le marketing digital, Commencez ici !

La fondation Africa Drone Valley offre des formations gratuites pour la construction de drones !

« APPEL A CANDIDATURE POUR LE RECRUTEMENT DE VINGT-CINQ (25) JEUNES PATIONNES POUR UNE FORMATION GRATUITE AUX METIERS DE DRONES » peut-on lire sur le site internet officiel de la fondation Africa Drone Valley.

En effet, cette fondation Créée en septembre 2019 et basée en Côte d’Ivoire œuvre pour la promotion de la technologie des drones dans le pays en particulier et en Afrique de l’ouest en général.

Au vu du contexte difficile marqué par la crise sanitaire que traverse le monde et plus particulièrement l’Afrique actuellement, la fondation Africa Drone Valley (ADV), accompagnée du programme de coopération allemande GIZ, a mis sur pied une initiative pilote dénommée ‘’STOP COVID BY JOB’’.

Il s’agit d’un programme qui consiste à former gratuitement et ce pendant cinq mois environ 25 spécialistes en drones et leur mise à l’emploi dans divers secteurs dont notamment : BTP/Génie Civil ; Mine /énergie, audiovisuel et l’Agriculture.

A l’issue de cette formation, les bénéficiaires auront acquis les bases nécessaires au pilotage de drones d’une part, mais aussi, comment piloter réellement et en toute sécurité des aéronefs télé pilotées multi rotors, et d’en faire un métier rentable.

La formation comporte 8 modules et s’effectuera en 80 heures par mois, soit 20 jours. Il y aura en tout 5 sessions de formation étalées sur 5 mois,  afin que le maximum de personnes puissent en bénéficier.

Pour commencer la formation ou en savoir plus, cliquez ici !

Facebook met les femmes à l’honneur à travers une formation gratuite !

La société Facebook, dont la mission sociale est de donner à chacun la possibilité de créer une communauté et de rapprocher le monde entier a récemment lancé au Sénégal un programme de formation dénommé ‘’She means Business’’,

Ce programme, soutenu par la Délégation générale à l’entreprenariat rapide des femmes et des Jeunes (DER) du Sénégal, vise à inspirer, autonomiser et former les femmes entrepreneures à créer et développer leurs propres entreprises grâce aux outils digitaux.

Cette formation en ligne gratuite proposée aux femmes chefs d’entreprise est axée sur l’acquisition de compétences numériques et commerciales qui leur seront utiles pour la gestion de leur activité.

Dans le même temps, cette formation couvre également des domaines tels que la gestion des opérations, la gestion financière et le leadership.

C’est la Smart Ecosystems for Women (SEW),  spécialisé dans l’accompagnement de l’entreprenariat féminin en Afrique qui a été chargée d’en assurer la coordination au Sénégal.

Obtenez plus d’informations à propos de cette formation ici !

Contact presse : pressfrancophoneafrica@fb.com

Le programme de formation aux tics d’un million de jeunes, d’enfants et de femmes pour l’émergence à l’horizon 2035 lancé par l’IAI-Cameroun

Crée en janvier 1971 par la Conférence des chefs d’État et de gouvernement de l’OCAM via une Convention signée à Libreville, l’Institut africain d’informatique (IAI) est un établissement inter-États à caractère régional dont le but est de former des informaticiens de tous niveaux et de toutes spécialisations, d’où le slogan « l’Informatique, Partout … et Pour Tous. »

C’est donc dans le cadre de ses prérogatives que cette institution basée au Cameroun a mis sur pied depuis un certain temps déjà un programme de formation quasiment gratuit pour favoriser l’éclosion et l’épanouissement d’une culture informatique dans le pays.

Afin de permettre à tous de bénéficier des effets positifs du présent programme à court moyen ou long terme, l’IAI-Cameroun a entrepris de travailler avec une population cible :

Les élèves et étudiants ; les jeunes et femmes des Administrations Publiques, Parapubliques et Privées ; Les jeunes et femmes de la Société Civile (ONG, Associations Communautaires de développement, Syndicats, Groupes de discussion) ; Les jeunes sans emploi, les filles-mères ; Les personnes vulnérables ; Les minorités…

De manière concrète, les groupes cibles sont repartis ainsi qu’il suit : Enfants : Niveau 1 : 6 -11 ans ; Niveau 2 : 11 – 14 ans (10 000 Enfants par an en moyenne) ; Jeunes : 15 – 25 ans (15 000 Jeunes par an en moyenne) Femmes : au-delà de 25 ans 25 000 Femmes par an en moyenne).

 Il n’existe aucun critère de discrimination à l’endroit des personnes qui veulent participer au programme. Le programme est par conséquent ouvert à toutes les couches sociales et sur l’ensemble du territoire camerounais.

Obtenez plus d’informations sur la durée et le contenu des formations ICI !

L’ONU et le géant américain HP s’associent pour former les femmes africaines à l’entreprenariat   

Depuis 2019, un accord de partenariat signé entre ONU-Femmes et le géant américain HP donne la possibilité aux femmes et aux filles africaines de se former en entreprenariat et en informatique.

Ce programme de formation rentre dans le cadre d’une initiative dénommée « African Girls Can Code », une initiative conjointement mise sur pied par la Commission de l’Union africaine, ONU Femmes et l’Union internationale des télécommunications.

Le but de cette initiative est d’améliorer la présence des femmes africaines dans les métiers technologiques encore dominés par les hommes.

Concrètement, la formation se fait en ligne avec des professionnels sur les thématiques choisies dans les domaines de l’entrepreneuriat et de l’informatique. Les cours se déroulent dans des salles de classe numériques misent à la disposition des apprenantes.

Cependant, les pays concernés par cette initiative sont  le Sénégal, la République démocratique du Congo, le Maroc, l’Afrique du Sud mais aussi le Nigeria.

Initiative Ashinaga pour l’Afrique, la bourse d’étude destinée aux orphelins   

L’Initiative d’Ashinaga pour l’Afrique (IAA) est un programme international de leadership visant à développer la prochaine génération de leaders qui pourront contribuer au développement de l’Afrique subsaharienne.

La particularité de ce programme, c’est qu’elle s’intéresse particulièrement aux orphelins. En effet, chaque année le Programme IAA selon un certain nombre de critères, distribue des bourses à des étudiants de l’Afrique Subsaharienne, orphelins de l’un ou des deux de leurs parents, afin que ceux-ci amorcent des innovations pouvant contribuer au développement de leurs régions respectives.

En ce qui concerne la bourse, il s’agit d’un accès financier accordé par l’IAA pour des études universitaires à l’international, frais de scolarité, de logement, de voyage et autres frais nécessaires compris.

En gros, il s’agit de Contribuer au développement de l’Afrique subsaharienne en permettant l’accès aux étudiants à l’enseignement supérieur à l’international.

Plus d’informations sur cette initiative ICI !

Bourse d’étude Australienne pour les femmes dans le domaine du génie  

La Bourse Kathy Hirschfeld AM est destinée aux femmes en génie. En effet, il s’agit d’une bourse dont le but est d’encourager et de soutenir les étudiantes de première année qui rencontrent actuellement des obstacles financiers à entreprendre des études en génie à l’Université du Queensland.

Pour pouvoir bénéficier de cette bourse, les aspirants doivent soumettre une candidature au doyen associé, avant la date de clôture annoncée pour les candidatures.

Un dossier complet comportant une lettre de motivation démontrant un désavantage financier, les réponses courtes requise et un CV.

Plus d’informations sur la bourse et sur les modalités d’octroi ICI !

Génie d'afrique

Génie d'afrique

Information complète et en continu sur la technologie et science en Afrique.

0 0 votes
Article Rating
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Oser c'est avancé

Articles similaires

0
Nous aimerions avoir votre avis, veuillez laisser un commentaire.x
()
x